Connexion        |   S’enregistrer     
FAQ Profil Membres
   
 Le Bal des rois et des reines Sujet suivant
Sujet précédent
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Auteur Message
Siria Romanenko
élève

Hors ligne
Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 65

MessagePosté le: Mer 24 Nov - 01:09 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

Siria n'eut pas le temps de trouver une place où s'installer que Daniel annonça qu'elle aussi faisait partie des Rois et Reines d'avant-goût. Elle resta plantée là où elle était quelques secondes, surprise, le temps d'intégrer la nouvelle. Elle n'avait pas vraiment prévu ça !
Lorsque tout le monde se mit à applaudir sa nomination ainsi que celle de Benjamin, elle pensa qu'il était peut-être temps de se bouger, et se dirigea vers l'estrade, avant de s'y installer aux côtés de Noémie et Dylan. Il ne manquait plus qu'un Roi, ou une Reine.


* Je pense avoir une petite idée, mais j'ai tout de même hâte de savoir qui sera la dernière personne à être nominée.. finalement, je n'étais pas la plus en retard, pour une fois ! *

Quelques instants plus tard, Daniel annonça que la dernière nominée était Marine Jonas. Rien d'étonnant pour Siria, c'était bien la personne à laquelle elle avait pensé. Même si elle était arrivée que tardivement, Marine était Directrice à l'époque, il était donc évident pour Siria que cette dernière fasse partie des Rois et Reines d'avant-goût.

Maintenant que les cinq Rois et Reines avaient été nommés, les réjouïssances n'allaient pas tarder à débuter !
Publicité





MessagePosté le: Mer 24 Nov - 01:09 (2010) Revenir en haut

PublicitéSupprimer les publicités ?
Benjamin Percot
Roi d'avant-goût
Professeur


Hors ligne
Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 1 284

MessagePosté le: Dim 28 Nov - 21:16 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

Benjamin avait pénétré dans la grande salle depuis à peine quelques secondes, sa baguette toujours dans les mains après avoir ouvert les grandes portes d'un geste de cette dernière. Il avait les yeux fermés, mais il pouvait ressentir qu'il y'avait déjà beaucoup de monde, il ne devait donc pas être très en avance...

Il apréandait l'effet que lui ferait de revoir ces visages oubliés. Il se mit donc à avancer, sans ouvrir les yeux, à tatons...
Les gens à coté desquelles il passait devait se demander ce qu'avait cet individu...

Cependant, il ne put faire ce petit jeu longtemps, et bientôt, quelqu'un le bouscula déliberemment. Benjamin, sous le choc, ouvrit les yeux contre son grès...

Cette grande salle n'avait pas changée, mis à part au niveau de la décoration spéciale du bac, elle était restée la même, mystique et envoutante, avec son plafond enchanté... Benjamin se retournit alors subitement, afin de savoir l'identité de la personne qui l'avait bousculée, déliberemment, il en était sur...
Mais il était trop tard, la foule l'avait noyée...

Une voix se fit alors entendre. Une voix qu'il conaissait bien, c'était Daniel qui parlait. Benjamin tourna alors subitement son regard sur la scène...

Il vit alors non seulement Daniel, mais aussi deux autres anciennes connaissances, à savoir Dylan, un homme arrivé peu de temps après son départ, et Noémie...
La vue de Daniel et Noémie ne lui fit cependant pas l'effet qu'il avait cru... A vrai dire, cela ne lui fit même aucun effet... Il avait beau chercher à l'interieur de lui de la surprise, des larmes, de la joie, de la mélancolie... Il ne trouvait rien de cela, juste un léger sentiment qu'il pouvait approchait à la nostalgie, mais si infime qu'il n'en vallait pas le coup d'en parler...
Ce temps qu'il avait passé, reclut sur cette île, avait il banni en lui tout sentiments ? Non, bien sur, il avait ressenti de l'appréhension... Il ne comprenait décidemment pas, et il n'eut pas le temps de réfléchir d'avantage, car il entendit son nom, prononcé par Daniel, ainsi que celle d'une femme nomée Siria qui montait déjà sur scène, et qui s'assit à coté de Noémie et de Dylan... Il restait deux fauteuils. Or, Benjamin venait de comprendre que lorsqu'il avait entendu son nom, c'était pour dire qu'il était Roi d'avant-goût...
C'était étrange... Il avait était absent si longtemps, alors pourquoi ?

Benjamin arrêta de réfléchir. Il n'en avait pas envie. Ce soir, il ne voulait pas donner d'explications de son absence, aux raisons de son absence de certains sentiments et au fait qu'il avait été choisi... Il l'encaissait, c'est tout. Aussi s'avança il sur l'estrade, quelques secondes après que Siria y soit monté, et passa prêt, tout prêt de Daniel, sans que cela ne lui fasse le moindre effet. Le fait de s'asseoir à une chaise qui était elle même presqu'à cotée de Noémie ne lui en fit pas non plus, mais après tout, et alors ? Il se contenta donc de sourire à la foule qui applaudissait les nouveaux élus. Il ne restait qu'une place...


- Je tiens aussi à vous rappeler que, bien qu'elle soit en retard, Marine Jonas avait été nommée reine plutôt dans la semaine.


Il aurait du s'en douter, c'était prévisible, et même si il était encore troublé par l'absence d'émotion à l'évocation du nom de Marine, il se força à oublier ses questions et à applaudir comme tout le monde, comme si il n'avait jamais quitté cette école, car c'est ce qu'il voulait, car tout était devenu si compliqué depuis...

De la musique ce fit entendre dans la salle. Maintenant que les 5 rois avaient été nommés, il était fort probable que le bal n'allait pas tarder à commencer. La foule s'écarta du centre de la salle et alla contre les murs, sur les chaises ou au buffet. Les portes de la grande salle s'ouvrirent.
Soudain, Benjamin plaqua ses mains sur son crâne. Une douleure. Une voix. Celle de Daniel.
Il lui demandait de le rejoindre en haut de la volière. Il utilisait la légilimencie. Benjamin avait tellement vidé son esprit en en faisant sortir toute question que toute intrusion mentale en était décuplé et douloureuse. Mais déjà, la douleure s'attenuée. Benjamin ferma les yeux et répondit à Daniel par le chemin des esprits qu'il venait d'ouvrir en utilisant la légilimencie.

*Non. Assez de parler. Je ne veux plus parler. Je veux que tout redevienne comme à mes débuts ici. Je ne veux plus d'explications. Plus de justifications. Non.*

Benjamin, après avoir délivré ce message, se concentra afin de bloquer son esprit aux intrusions, mais aussi aux questions sur lui même. Une fois cette tache faite, voyant que les autres Rois et Reines commençaient à se lever, il se mit debout à son tour. Ainsi était venu le temps de danser. Mais pour cela, il fallait une compagnie au jeune garçon... Mais, le soucis était qu'il n'en avait pas. A vrai dire, la femme, l'amour, l'avaient quitté il y'a de cela longtemps. Il éspérait un jour que cette jeune femme revienne au chateau, et qu'ainsi, tout recommence...
M.E.

Heberger image



Ying & Yang
Daniel Seto Croft
Directeur
Magénieur
Fondateur


Hors ligne
Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3 144

MessagePosté le: Dim 28 Nov - 21:47 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

J'étais assis à terre, dans la volière, aussi vaste qu'une piste de dance. L'écho de la musique me parvenait aux oreilles, une musique agréable. Je regardai le quadrillage de l'entrée de la volière, attendant de le voir surgir à tout moment, Benjamin Percot. Quelques minutes passèrent, et je reçus une réponse de sa part. Il ne voulais donc pas parler, ni s'expliquer. Je fus déçu, de ne pas pouvoir lui parler une fois pour toute et mettre cette histoire de passé derrière nous. Je descendis alors, un masque de fausse joie sur mon visage, un étrange sentiment naissant en moi. Les escaliers semblèrent très longs, comme s'ils n'allaient jamais s'arrêter. La grande salle parût tel un pays très lointain.




Je me rappelle de ce jour au bord de la mer, où on était à court de force, et nous avions été soigné par un soi-disant inconnu. C'était là où Benjamin Percot et moi nous sommes donnés un mot, qu'on se considérerait comme deux frères pour l'éternité. Ce mot, cette promesse, semblait se dissiper dans l'air, ne laissant qu'une vapeur presque invisible, impossible à toucher, et donc l'existance était un doute. Je franchit la porte de la grande salle, quelques têtes se tournèrent vers moi puis retournèrent danser. Je cherchai Benjamin, je le regardai, il semblait différent, mais était-ce une différence qui allait vraiment nous éloigner l'un de l'autre? Je me dirigeai alors vers lui, mon épaule toucha violemment le sien, et mes paroles se firent entendre, avec mes lèvres touchant presque son oreille.




- Ne me déçois pas ... Rappelle-toi de notre promesse!

Heberger image

Je viens aujourd'hui, pour la énième fois, de terminer la lecture de Harry Potter et les reliques de la mort (HP7). Et j'ai su à quel point la Saga Harry Potter a changé ma vie. J'ai grandi avec les sept meilleurs livres de toute l'histoire, et rien au monde ne me fera oublié cette aventure. Je comprends très bien que je ne pourrais plus me voir par les yeux de JK Rowling dans un autre livre. Je comprends aussi qu'il est si étrange d'être si attaché à un livre, à un petit tas de feuilles. Mais Harry Potter était plus qu'un livre, Harry Potter était le livre que j'ai lu un million de fois, et qui m'a, petit à petit, donné des ailes pour voyager dans un monde sans limites.

Adieu Harry Potter ...


Benjamin Percot
Roi d'avant-goût
Professeur


Hors ligne
Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 1 284

MessagePosté le: Dim 28 Nov - 22:20 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

Benjamin réfléchissait sur le passé, sur cette soirée, dans son ancien bureau, peu de temps après le moment où il avait été promu Professeur...
Il réfléchissait à cette nuit, terrible, où il aurait tué. Où il aurait tuait les personnes qui étaient ses amis... Il réfléchissait à la seule personne qu'il n'avait jamais aimer... Non, pas de questions. Juste des souvenirs, de la nostalgie, pure et dure cette fois.

Mais alors qu'il réfléchissait, une épaule, la même épaule qui l'avait heurtée un peu plus tôt, se cogna de nouveau à lui. Benjamin vit Daniel passer tout près de lui. Ce dernier ne le regarda pas, mais lui glissa seulement quelques mots...


- Ne me déçois pas ... Rappelle-toi de notre promesse!


Benjamin esquissa un sourire. Daniel était toujours à coté de lui et les deux hommes étaient épaules contre épaule. Il lui chuchota alors dans l'oreille, d'une voix presque inaudible :


- Une Promesse ? Je n'en ai point le souvenir... Je ne me souviens de vous que vaguement... que cette nuit, vous savez ? L'incendie... Je me souviens juste vous avoir affronter en duel... C'est tout.


C'était faux. Benjamin se rappelait très bien de ce cotage, mais ces mots étaient sortis de lui, tel du venin, tel une bête féroce jouant avec sa victime...
Soudain, une image lui revint en tête. Une forêt. Marine à terre, du feu...
Cette image s'effaca afin de laisser place à une autre, ce n'était plus une forêt. Une rue. Daniel et lui-même dans une bulle. Un duel. Une mort ? Il n'y en avait pourtant pas eu... pourtant, il ressentait que quelqu'un, quelque chose était mort ce jour là...
Un accés de rage contre ces evenements envahit soudain Benjamin, et il bloqua se souvenir dans sa tête, à l'écart des autres. Il se calma alors, aussi vite que la colère fut venue en lui. Il s'éloigna alors afin d'aller s'asseoir, près du buffet, ne repensant plus à ces evenements... Une fois de plus, son esprit lui jouait des tours, car il oublia complètement ces échanges de parole dès qu'il fut assis, et la seule chose qui le préocupa, fut alors une chose futile : Trouver une partenaire pour le Bal. En effet, il avait maintenant, après la colère, l'envie de se divertir et de s'amuser dans ce Bal, sans avoir à se justifier de çi et de ça, et surtout pas auprès de cet homme...

Heberger image



Ying & Yang
Daniel Seto Croft
Directeur
Magénieur
Fondateur


Hors ligne
Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3 144

MessagePosté le: Dim 28 Nov - 22:29 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

Je reçus les parles de Benjamin comme un coup de poignard dans le coeur, comme un allié qui vous met un épée au dos lors d'une bataille. J'étais énervé, ma baguette tremblait dans la poche, comme si elle partageait le même sentiment que moi, comme si elle chérissait les duels autant que moi. Cela faisait un long moment que je ne l'ai pas utilisé en ayant une envie de se battre, de tuer, d'étriper quelqu'un. J'avais peur que cette envie me prenne encore, que mon niveau en magie me trahis et que je fais des choses que je regretterais. Je vis Benjamin s'éloigner, loin de moi, des pas calmes comme si de rien n'est, je le vis s'installer à une chaise devant le buffet. Je tremblais, je ne voulais pas attirer de l'attention. Je me dirigeai donc vers lui d'un pas furtif, mes yeux coulant dans le sang de la colère, mon visage rouge, et mon poing tremblant.

- Tu sais aussi bien que moi ... Que me déclarer la guerre équivaut à accepter sa propre mort!

Heberger image

Je viens aujourd'hui, pour la énième fois, de terminer la lecture de Harry Potter et les reliques de la mort (HP7). Et j'ai su à quel point la Saga Harry Potter a changé ma vie. J'ai grandi avec les sept meilleurs livres de toute l'histoire, et rien au monde ne me fera oublié cette aventure. Je comprends très bien que je ne pourrais plus me voir par les yeux de JK Rowling dans un autre livre. Je comprends aussi qu'il est si étrange d'être si attaché à un livre, à un petit tas de feuilles. Mais Harry Potter était plus qu'un livre, Harry Potter était le livre que j'ai lu un million de fois, et qui m'a, petit à petit, donné des ailes pour voyager dans un monde sans limites.

Adieu Harry Potter ...


Marine Evans
élève

Hors ligne
Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 553

MessagePosté le: Lun 29 Nov - 20:34 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

*"Un mois ou deux..." C'était la phrase que se répétait toujours Marine depuis son arrivée au château. Elle était partie faire le point depuis déjà un bon bout de temps, abandonnant ses anciens postes ainsi que ses anciens amis. Une question envahissait tout son esprit et faisait déjà bouillonner son cerveau : "Qu'en est-il de ces amis... ?". Seraient-ils là quand elle rentrerait ? Comment serait l'accueil ? Après tout, elle était partie sans même prévenir... Au fond, elle se sentait coupable. Tant de choses avaient dû changer depuis son départ et il fallait dès maintenant de réhabituer à tout cela, ce rythme dément, ses histoires sans fin...


En parlant d'histoire ? Marine se demandait souvent ce qu'avait bien pu devenir le couple Daniel-Jonas... Un mariage ? Ah oui ! Maintenant qu'elle y songeait, elle croisa les doigts pour ne pas retrouver un couple inséparable et aussi insupportable.


Tandis qu'elle avançait vers la Grande Salle, elle put remarquer un changement. Un nouveau décor ou bien une occasion ? Elle s'avança vers la foule, cherchant une connaissance ici, une connaissance par là...Elle distingua tout d'abord la silhouette de Daniel, ce n'est qu'au moment de lui sauter au cou qu'elle remarqua une autre présence familière. Son coeur se mit soudain à battre plus vite, plus fort... Longtemps.... si longtemps qu'elle ne l'avait pas vu. La jeune femme baissa lentement les yeux, se mordilla la lèvre et décida de reporter son attention sur Daniel.*


- Daniel ! J'ai manqué quoi ? Oh, et Jonas et toi, le mariage alors ? Je veux tout entendre ! .... Mais c'est quoi ces têtes d'enterrement... ?


* Marine fixa Benjamin. Comment devait-elle réagir ? Comment lui allait-il réagir ? Ces questions la hantaient depuis toujours, mais jamais elle ne furent aussi présente qu'en ce moment même...*
Daniel Seto Croft
Directeur
Magénieur
Fondateur


Hors ligne
Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3 144

MessagePosté le: Lun 29 Nov - 20:53 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

Mon coeur fit un bond en la voyant devant moi, j'eus l'impression d'oublier qu'un certain Benjamin était à côté de moi. Je regardai Marine Evans, et mon sourire se fit plus large, je la pris dans mes mains et la serra très fort. Puis, ma main se posa sur son visage, puis sur ses cheveux, et je la serrai encore une fois, elle était splendide. Mes yeux se posèrent sur sa bouche, et sans que j'eus le temps d'y refléchir, le baiser le plus beau de ma vie fut eclaté, et nos lèvres s'enlassèrent. 
 
- Tu m'as manqué aussi ... On a pu terminer notre discussion la dernière fois! 
 
Je la pris par les mains et la guidai vers un coin vide, me retournant pour faire un clin d'oeuil à Benjamin. Marine m'avait manqué oui, mais Benjamin aussi, et il fallait que je fasse tout pour qu'il redevienne comme avant. 

Heberger image

Je viens aujourd'hui, pour la énième fois, de terminer la lecture de Harry Potter et les reliques de la mort (HP7). Et j'ai su à quel point la Saga Harry Potter a changé ma vie. J'ai grandi avec les sept meilleurs livres de toute l'histoire, et rien au monde ne me fera oublié cette aventure. Je comprends très bien que je ne pourrais plus me voir par les yeux de JK Rowling dans un autre livre. Je comprends aussi qu'il est si étrange d'être si attaché à un livre, à un petit tas de feuilles. Mais Harry Potter était plus qu'un livre, Harry Potter était le livre que j'ai lu un million de fois, et qui m'a, petit à petit, donné des ailes pour voyager dans un monde sans limites.

Adieu Harry Potter ...


Benjamin Percot
Roi d'avant-goût
Professeur


Hors ligne
Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 1 284

MessagePosté le: Mar 30 Nov - 19:55 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

Benjamin n'était pas assis depuis très longtemps et à peine commençait il à replonger dans ses pensées que Daniel revint une fois de plus vers lui... S'en était trop ? Ne comprenait il donc pas qu'il voulait être tranquille, et ne pas avoir à être harcelé de questions et de faire d'explications sur son départ ?


- Tu sais aussi bien que moi ... Que me déclarer la guerre équivaut à accepter sa propre mort!


Benjamin eut un rire nerveux : En plus, monsieur était comique en plus d'être ventard ? Il s'apprétait à lui rapeler que la dernière fois qu'il c'était battu, il avait failli y laisser la vie...

Mais quelque chose d'innatendue, très innatendu... trop inattendue ?

En effet, le jeune homme venait de remarquer quelqu'un qui se frayait un chemin dans la foule, quelqu'un qu'il n'avait pas vu depuis des lustres... des décénies... Il ne savait comment réagir... Il ne réagit point, d'ailleurs. Il était tétanisé, pétrifié, subjugué...

Marine Evans venait de fendre la foule et de voir Daniel. Mais alors qu'elle s'approcha, les regards de Benjamin et de Marine se croisèrent. Ce fut alors tel un coup de poing dans l'estomac, une enclume qu'on lachait au creux de ses entrailles...
Il avait mal. Si mal. Rien que ce regard, mais quel regard, lui prodiguait une intense douleure au plus profond de son ame... C'était-il seulement un jour remis de son départ ? Lui même ne le savait point...


- Daniel ! J'ai manqué quoi ? Oh, et Jonas et toi, le mariage alors ? Je veux tout entendre ! .... Mais c'est quoi ces têtes d'enterrement... ?


Benjamin ne put répondre. Cette voix avait fait renaître en lui des émotions qu'il n'avait pas réussi à faire rennaître depuis son retour...


- Tu m'as manqué aussi ... On a pu terminer notre discussion la dernière fois! 


Et alors que Benjamin allait s'apprétait à dire quelque chose, il fut frapper par une foudre diabolique...
Daniel venait de poser ses lèvres sur Marine, sans rien demander. Aussitôt, la bête qu'il avait senti en lui plus tôt dans la soirée rejaillit, d'une rage telle qu'il n'avait ressentit qu'une fois dans sa vie... Et cette fois là, tout avait failli finir en drame....
Il avait envie, sur le moment, de se jeter sur Daniel, de le déchirer de ses mains alors que celle de la personne qu'il avait envie de tuer se promener sur la peau de Marine...

S'en était trop... Il fallait que ça cesse. Benjamin vit Daniel lui faire un clin d'oeil avant de disparaitre dans la foule avec elle...

C'en était trop... Beaucoup trop. Il avait l'impression qu'une douleure lui chauffait à blanc chaque muscles de son corps... Un sortilège Doloris n'aurait pas prodigué autant d'effet...
Après les harcellements de plus en plus violent de Daniel, alors que Benjamin voulait simplement se détendre, il y'avait maintenant cette brusque réaparition, le genre d'apparition qui accélère les boom-boom de votre coeur tout en le stopant en même temps...

Benjamin se leva en renversant sa chaise. Il fallait que cela cesse. Pourquoi avait il fallu qu'il remette les pieds ici ? Tout était encore récupérable...
Il traversa la foule d'un pas brusque, en bousculant des gens sans s'excuser, mais il ne s'en rendait pas comte. Une fureur de tuer alliait à une atroce douleure c'étaient emparés de son esprit. Il sortit ainsi de la grande salle, avant d'ouvrir avec violence les grandes portes du parc, voyant au loin, son but : Le portail qu'il n'aurait jamais du franchir...

Heberger image



Ying & Yang
Marine Evans
élève

Hors ligne
Inscrit le: 27 Aoû 2009
Messages: 553

MessagePosté le: Mar 30 Nov - 20:15 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

*La chose la plus inattendue ? La plus surprenante ? Notre chère Marine cherchait encore ses mots tandis que Daniel posait fougueusement ses lèvres contre les siennes. Elle ferma les yeux un moment, les rouvrit... non, c'était bel et bien la réalité... Jamais elle ne se serait douter que ce baiser arrive là, devant Benjamin. A-peine eut-elle le temps de reprendre son souffle que Daniel la prit dans un coin à part, le laissant seul, sans compagnie. Elle avait peur, était surtout désorientée... que fallait-il faire ? Bon sang, toutes ces histoires recommençaient comme au tout début. La chose pour laquelle elle avait décidé de partir revenait et peu importe ce qu'elle ferait, elle la guetterait toujours du coin de l'oeil.*


- Daniel, je... 


*La jeune femme n'eut pas le courage de terminer sa phrase. Ses yeux fixaient ceux de Daniel sans relâche, mais avec hésitation. Elle l'aimait, elle l'adorait... Mais était-elle prête à entretenir une relation avec lui ? Et qu'en était-il de Jonas ? Apparemment ils n'étaient plus ensemble et ce projet de mariage avait dû les quitter... Alors que Marine entreprit de commencer une nouvelle phrase, quelque chose retint son attention... Un jeune homme quittait la salle, bouillonnant de rage. Elle l'aurait reconnu entre mille... Instinctivement, elle détacha sa main de celle de Daniel tandis qu'un sentiment de panique l'envahissait à nouveau. Sans plus attendre, elle accourut vers le Hall d'entrée.


Dehors, le froid s'installait sans pitié. Benjamin avançait vite, très vite devant elle. Elle se demanda même si elle arriverait à le rattraper à temps. D'ailleurs, elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'elle lui dirait, le moment venu. L'éternel "je suis désolée" fera-t-il l'affaire ? Elle avait vécu tellement de choses à ses côtés, elle s'était même battue pour lui... Pour ensuite partir sans un mot. Coupable, oh oui, elle l'était... Tandis que Benjamin atteignait le portail de l'école, Marine réussit à attraper sa main et elle s'approcha de lui. Rapidement elle perdit ses mots. Elle aurait voulu lui dire ce qu'elle ressentait, à quel point elle était désolée du geste de Daniel et surtout combien il compterait toujours pour elle. Pourvu que ses yeux réussissent à lui faire comprendre...*


- Benjamin... 
Daniel Seto Croft
Directeur
Magénieur
Fondateur


Hors ligne
Inscrit le: 11 Avr 2009
Messages: 3 144

MessagePosté le: Mar 30 Nov - 20:29 (2010) Répondre en citant Revenir en haut

A peine avons-nous fait un pas ensemble que Marine partit en courant, Evans sortait de la salle. Je vis aussi la tête de Benjamin sortit de la salle, et je sus ce qui se passait. Non! Je ne pouvais pas, encore une fois, être la raison de son départ, non, il ne fallait pas que je le laisse! Je partit en courant, vélocement, jusqu'à atteindre le portail de l'école et le franchir. Je vis Marine tenir Benjamin par la main, l'empêchant de partir, je courus alors jusqu'à lui et lui donna le plus fort coup de point que je dus donner à quelqu'un. Il tomba à terre, je me recrovillai à ses côtés et lui dit de la plus aimable des voix. 
 
- Cela t'apprendra ... Que personne n'est plus important que toi à mes yeux! 
 
Oui, ces mots sortaient bel et bien de mes lèvres, et je ne pus me retenir quand une larme, une seule larme, tomba de mes yeux sur le pantalon de Benjamin. Honteux, je me levai, essuya mes yeux, et souris. Ce n'était pas la fin! 

Heberger image

Je viens aujourd'hui, pour la énième fois, de terminer la lecture de Harry Potter et les reliques de la mort (HP7). Et j'ai su à quel point la Saga Harry Potter a changé ma vie. J'ai grandi avec les sept meilleurs livres de toute l'histoire, et rien au monde ne me fera oublié cette aventure. Je comprends très bien que je ne pourrais plus me voir par les yeux de JK Rowling dans un autre livre. Je comprends aussi qu'il est si étrange d'être si attaché à un livre, à un petit tas de feuilles. Mais Harry Potter était plus qu'un livre, Harry Potter était le livre que j'ai lu un million de fois, et qui m'a, petit à petit, donné des ailes pour voyager dans un monde sans limites.

Adieu Harry Potter ...


Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:36 (2017) Revenir en haut

Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet


 Sauter vers:   



Sujet suivant
Sujet précédent

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation



Forum fondé par Daniel Seto Croft ( Mehdi ElA. )
Dirigé Daniel Seto Croft ( Mehdi ElA. )
© Site sous Copyright, toute reproduction totale ou partielle est gravement sanctionné
Version 3


 • Hall d'entrée
 • Le forum
 • Les sabliers géants
 • La salle de cours
 • La salle des examens
 • La salle des trophées
 • Le terrain de Quiditch



 • Gryffondor
 • Serpentard
 • Serdaigle
 • Poufsouffle



 • Les trois balais
 • La pensine magique
 • Azkaban
 • Radio
 • Le réglement
 • Personnel du site
 • La carte du maraudeur
 • La Gazette
 •  S'inscrire
 •  Connexion












top poudlard interactif
TOP Harry Potter RPG